srpski  
 
  Contact     Plan du site  
 
 
  Agenda
 
Calendrier
Cinéma
Musique
Arts de la scène
Littérature
Arts visuels
Débats d’idées
Science
Éducation
Francophonie
Archives
   
 
LETTRE D'INFORMATIONS  
 
Facebook
Photos
Vidéo  
 
NOVI SAD  
 
NIŠ  
 
PARIS  
   


 
     
  Arts visuels
 
 




 
Partenaires du hasard

Une exposition de Igor Kordej et Jana Adamović

Du vendredi 30 juin au dimanche 2 juillet
Leskovac, Centre culturel, Bulevar oslobođenja 101
Vernissage : vendredi 30 juin - 20h30

Du jeudi 10 au dimanche 13 août
Niš, Forteresse, salon 77
Vernissage : 10 août à partir de 18h

Igor Kordej, auteur croate et Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres de France, et Jana Adamović, auteure serbe, sont des artistes renommés dans le domaine de bande dessinée française. L’exposition Partenaires du hasard illustre les différentes phases de leur processus créatif et nous offre un regard original dans les coulisses du neuvième art.

A Leskovac, c’est dans le cadre du festival de bande dessinée Balkanska smotra qu’Igor Kordej et Jana Adamović présentent Partenaires du hasard. L'école de bande dessinée de Leskovac Nikola Mitrović Kokan est l'une de deux écoles de ce type dans les Balkans et organise depuis 18 ans des expositions de jeunes auteurs de bande dessinée - Balkanska smotra.

A Niš, le festival international de bande dessiné Striporama est orgаnisé par la librairie spécialisée en bande dessinée Južni Darkvood et se déroule en partenariat avec le festival Nisville, un des plus grands festivals de jazz d’Europe. Striporama est aménagé au sein de l’ancienne Forteresse de la ville de Niš. Le festival propose des rencontres d’auteurs de bande dessinée avec le public par le biais d’expositions, de séances de signature d'autographes, de tribunes, de conférences et d'ateliers créatifs.

  haut de page          



 
Outings project

Nous accueillerons à Belgrade et Novi Sad l'artiste et cinéaste français Julien de Casabianca pour « Outings project » un événement de street art participatif !

Du 10 au 14 juillet
Belgrade, Institut français, Knez Mihailova 31
Vernissage de l’exposition : 14 juillet - 19h

Du 14 au 18 août
Novi Sad, Galerija Matice srpske, trg Galerija 1

Julien de Casabianca sillonne le monde en faisant sortir des musées les plus beaux personnages de leurs tableaux.
La confrontation inattendue de se trouver face à un tableau ancien intégré à la quotidienneté de la ville surprend, interroge et pourrait bien en ramener plus d'un(e) dans les musées.

L'histoire d'Outings commence en 2014 quand Julien de Casabianca découvre le portrait de Mademoiselle Rivière, d'Ingres dans un coin presque invisible du Musée du Louvre à Paris. « Elle était belle. Elle semblait perdue et ennuyée parmi les autres grandes peintures. J'ai eu une pulsion de prince charmant : j'ai voulu la libérer du cadre et du musée ». Depuis ce premier collage, Julien de Casabianca poursuit sa route de prince charmant et libère des centaines de peintures à travers le monde.

Julien de Casabianca croit fermement à l'engagement des citoyens dans le processus et c'est par l'organisation d'ateliers participatifs dans de nombreuses villes du monde entier qu'il encourage les habitants à se connecter aux collections de leurs musées.

Une vingtaine de participants de tous âges visiteront la Matica srpska de Novi Sad avec Julien de Casabianca pour faire le choix des œuvres qui viendront illuminer les murs de la ville.

Les œuvres seront photographiées puis imprimées selon un procédé particulier. Elles seront ensuite collées dans les rues de Belgrade les 12 et13 juillet, puis de Novi Sad du 14 au 18 août.
A vous de les découvrir !

Enfin, vous pourrez découvrir l'exposition des photos des installations d'Outings à travers le monde, du 14 juillet au 8 août à Belgrade et du 18 août au 17 septembre à Novi Sad.

Julien de Casabianca est un artiste visuel, photographe et cinéaste reconnu au niveau international. Son travail est toujours en relation avec la rue. En 2009, Gao Xingjian, Prix Nobel de littérature, écrit pour lui son premier court métrage La Nuit après la pluie, entièrement filmé dans une cité imaginaire. Le pianiste international Yaron Herman en a créé la bande originale.

Pour son premier long métrage, Passing by (2011) salué par le fameux réalisateur Costa-Gavras, qui a écrit qu'il a été « profondément ému et profondément touché », il a filmé durant trois ans dans les rues de 44 villes de 22 pays d'Europe, uniquement des passants anonymes.

Sous forme d'installation art-vidéo d'une quarantaine d'écrans, Passing by a été présenté sur la façade de la mairie du 4e arrondissement de Paris, commandé par Christophe Girard et inauguré par Charlotte Rampling.

C'est en 2014 qu'il a initié Outings Project, son travail de street art et de photographie, et depuis, il est engagé par de nombreux musées à organiser des ateliers et à exposer son travail photographique.

Avec le soutien de l'IF Paris, la Ville de Novi Sad et la Galerie de la Matica srpska, la commune de Palilula à Belgrade.
Curatrice : Stefani Markovic
Voir Julien de Casabianca

  haut de page          



 
Images du monde éphémère

Images du monde éphémère  - Relations entre l’intimisme français et serbe

Jusqu'au 31 août
Novi Sad, Galerie de la Matica srpska, Trg galerija 1

Dans le cadre des célébrations de son 170ème anniversaire, la Galerie de la Matica srpska présente « Images du monde éphémère – relations entre l’intimisme français et serbe » une exposition qui témoigne de la coopération traditionnelle entre l’Institut français de Serbie et la Galerie de la Matica srpska qui a pour but de promouvoir les liens entre les cultures française et serbe.

haut de page